Xénophobie en RSA: «La société Kibali Gold Mines n’est nullement associée aux violences dont sont victimes les ressortissants étrangers vivant en Afrique du Sud», Cyrille Mutombo (DG KGM)

Intervenant ce samedi 07 Septembre au cours du magazine Écho de Kibali diffusé sur les ondes des radios de Durba, Monsieur Cyrille Mutombo, directeur général/pays de la mine d’or de Kibali a fermement condamné les violences perpétrées en Afrique du Sud sur les sujets étrangers, plus particulièrement les ressortissants africains. Qualifiant ces actes xénophobes de «très inacceptables», Cyrille Mutombo a cependant déploré l’initiative de la société civile/Forces Vives du Haut-Uele qui somme les expatriés sud-africains œuvrant au sein de la mine d’or de Kibali de quitter sous 48h (courant jusqu’au 08 Septembre 2019) les installations du Camp de Doko dans la zone d’exclusion de cette mine aurifère; à réciprocité aux violences infligées aux étrangers vivant au pays de Nelson Mandela.
«La société Kibali Gold Mines au sommet de laquelle se trouve le PDG Mark Bristow condamne avec la dernière énergie ce qui s’est passé en Afrique du Sud mais elle indique n’avoir aucun lien avec les actes barbares commis par quelques sud-africains au début de la semaine dernière sur les étrangers», a dit Monsieur Cyrille Mutombo.
Il dit par ailleurs que les deux actes émis par la coordination provinciale de la société civile/Forces Vives du Haut-Uele et la ligue des jeunes unis pour le développement de Watsa sont sans objet car ces structures n’ont pas qualité à «chasser» du sol congolais de sujets étrangers qui ont pourtant des séjours réguliers pour des raisons professionnelles.
Depuis le dimanche dernier 01 Septembre, une nouvelle vague des scènes de violences sur fond de xénophobie a été perpétrée en Afrique du Sud et une dizaine de personnes ont trouvé la mort. L’on dénombre également des dégâts matériels importants. Les africains du Sud manifestaient contre les noirs africains qu’ils accusent de «prendre les peu d’emplois qui leur [sud-africains] reviendraient.

La société Kibali Gold Mines S.A est une coentreprise de Barrick Gold, Anglo Ashanti Gold et de la Sokimo S.A implantée à Durba, en territoire de Watsa. Sa mine d’or (Kibali Gold Mines) est opérée par Barrick Gold et a coulé son premier lingot au premier semestre 2014.
Son PDG actuel, le Dr Mark Bristow est sud-africain.

Antoine Munguetsoni