Xenophobie en Rsa: La RDC appelée à communiquer aux sud africains les intérêts de leur pays au pays de Lumumba, dixit le sénateur Jean Bakomito Gambu.

Des réactions fusent de partout depuis la montée des violences sur fond de xénophobie perpétrées en Afrique du Sud. Le sénateur Jean Bakomito s’est joint au nombre de personnalités politiques qui ont vivement condamné ces atrocités infligées aux sujets étrangers vivant sur le sol sud africain. Occasion faisant le larron, ce sénateur tient à rappeler à l’opinion que lors de l’arpatheid, la république sud-africaine a bénéficié du soutien de plusieurs pays d’Afrique, dont la république démocratique du Congo. Quant à ses rapports avec la RDC, l’Hon. Jean Bakomito Gambu note que le destin de ce pays ( qui se distingue par des vagues de xénophobie) est lié à celui de la RDC. Si faute d’espaces l’on ne saura recenser exhaustivement ici ce que le Congo de Lumumba produit pour l’Afrique du Sud, l’Hon. Jean Bakomito cite neanmoins à titre d’exemple le projet d’Inga 3 , socle de l’industrialisation de l’économie sud-africaine que la RDC compte produire et dont le projet de réalisation a été pratiquement bouclée entre les deux pays. Cet exemple choisi parmi tant d’autres est éloquent pour constater que c’est l’Afrique du Sud qui va grand-perdant en s’adonnant à la xénophobie.
Par ailleurs ce sénateur élu de la province du Haut-Uele rappelle aux xénophobes que s’attaquer aux sujets congolais vivant sur le sol sud africain est une grande erreur stratégique dans la mesure où les sud africains ont beaucoup à perdre en Afrique et particulièrement en république démocratique du Congo.
Il conseille au gouvernement congolais par les ministres des affaires étrangères et de droits humains (qui d’après certaines sources se rendront dans les prochains jours en Afrique du Sud), de communiquer tant soit par voie diplomatique que par une conférence devant la presse sud-africaine ; non seulement l’indignation du peuple congolais, mais aussi et surtout la liste détaillée des intérêts de la république sud-africaine sur le sol congolais.
Sénateur de la République, l’Hon. Jean Bakomito Gambu conclut en demandant aux sud-africains d’opérer un choix entre vivre avec les autres ou s’enfermer et se suffir en arrêtant de faire des échanges commerciaux et relations diplomatiques avec les autres États africains.

Pour rappel, c’est depuis dimanche 01 Septembre que les ressortissants étrangers vivant en Afrique du Sud sont victimes des actes xénophobes. Plus de cinq personnes sont déjà mortes dans ces violences des magasins sont détruits et pillés, ainsi que d’autres dégâts matériels importants.

Antoine Munguetsoni