Voirie urbaine d’Isiro, la rivière Anhe déborde à la jonction de rue Magbe avec l’Avenue Tay.

Le débordement de rivière Anhe qui peine les piétons à traverser, est la conséquence d’une pluie successive de jours qui s’est abattue sur Isiro, lundi et mardi 11et 12 Mai 2020.


Aussi, à cet partie de la route en cours de reconstruction par le financement propre de l’Exécutif provincial que chapeaute Christophe Baseane Nangaa, le rechargement de la chaussée qui bloquait le passage d’eau, en attendant la construction d’un pont, n’a plus supporté la quantité d’eau en amont de la rivière, voilà pourquoi les eaux ont gagné de l’espace jusqu’à escalader la chaussée pour se frayer le ruissellement.


Les piétons qui arrivent à cet endroit à ce moment sont obligés de se déchausser pour traverser.


On espère que l’exécutant des travaux sur cette route s’activera vite à poser un ouvrage d’art à cette traversée de la rivière Anhe. Les travaux de réhabilitation de rue Magbe qui évoluent plutôt sans arrêt dès le début.

Rufin Asemane

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 + 4 =