UNC/RDC : Le coordonnateur de l’UNC , Jean-Pierre Uwelo sur le 10e anniversaire du parti

L’union pour la Nation Congolaise, parti cher à Vital Kamerhe a totalisé ce vendredi 19 Juin 2020, 10 ans jours pour jours depuis sa création et son implantation à travers la République Démocratique du Congo ainsi que la diaspora.

Célébrée dans la méditation en raison de restrictions imposées suite à la pandémie de covid_19, le coordonnateur de ce parti membre de la coalition Camp du Changement qui a soutenu la candidature de Félix-Antoine Tshisekedi à la présidentielle de 2018 a abordé l’actualité du pays ainsi que les perspectives d’avenir.

Abordant l’actualité qui fait couler beaucoup d’encre et de salive liée au procès de 100 jours du président de la République opposant le Ministère public et la partie civile contre le président de l’UNC, Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du chef de l’État de son état et consorts, Jean-Pierre Uwelo Lekpakpa reste optimiste sur l’acquittement de son président national vu que le ministère public a des difficultés pour fournir des preuves attestant la participation au détournement des fonds de ce programme d’urgence.

« Notre président national Vital Kamerhe se retrouve dans les 4coins de la prison de Makala pour détournement des deniers publics selon parquet général de la Gombe. Tout commence par la façon dont il a été arrêté alors qu’il est Directeur de cabinet du président de la République. Ce qui est plus grave est que dans ce procès, le ministère public a du mal à fournir des preuves attestant la culpabilité de notre président national dans l’affaire 100 jours. Étant donné que les preuves posent problème, nous sommes sûr et certain que vital Kamerhe sera acquitté, à moins que la politique prédomine sur le droit ; mais on reste optimiste » précise t-il.

À la question de savoir comment l’UNC se comporterait si son président était condamné comme l’a requis le ministère public, Jean-Pierre Uwelo précise que son parti fait encore confiance en la justice.

« Nous avons confiance en notre justice. S’il arrivait à notre leader d’être condamné, l’Unionpour la nation congolaise donnera clairement sa position. Laissons le temps au temps et voyons ce qui sera finalement fait » enrichit-il.

Vital Kamerhe, président de l’unc et directeur de cabinet du chef de l’État est arrêté depuis le 09 avril 2020 pour détournement des fonds du programme de 100 jour du président de la République Félix-Antoine TSHISEKEDI. Sauf changement de toute dernière minute, le dernier verdict sur ce procès sera prononcé ce samedi 20juin 2020.

Muammar AWONI

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 10 =