Isiro: la finance du Haut-Uele à 50% libérée, dixit le Gouverneur CBN de retour de Kinshasa ce 8 Août 2019.

À peine foulé le sol isirois de retour de Kinshasa pour la mission officielle qui lui a pris exactement un mois, le patron de l’exécutif du Haut-Uele, Christophe BASEANE Nangaa n’a pas attendu que la presse locale lui adresse une question:  » je commence par m’excuser devant le peuple isirois, je ne suis pas un Gouverneur voyageur, ce sont les conditions dans lesquelles on a trouvé la province qui m’ont contraint de rester là je suis allé » a dit CBN, juste après l’accueil délirant qui lui a été réservé par la foule qui a fait le déplacement de l’aéroport national d’Isiro/Matari. S’agissant de ce qu’il compte faire aussitôt rentrer à Isiro, le Gouverneur CBN se dit être préoccupé d’abord par le social de sa population conformément à vision du Chef de l’Etat Félix Antoine TSHISEKEDI. Le souci du social par lequel Christophe BASEANE Nangaa a annoncé la paye imminente et immédiate des membres du gouvernement provincial de sa province. La Gouverneur a avoué également avoir ramené la liberté pour sa province du Haut-Uele à hauteur de cinquante pourcents. Il a ajouté qu’il combattra pour le reste du défi à relever ici localement. Selon toujours les propos du Gouverneur du Haut-Uele, une concertation avec l’Assemblée provinciale est envisageable dans un bref délai en vue de la convocation d’une session extraordinaire pour chercher l’investiture de son gouvernement si possible, si non tout se fera à la prochaine session ordinaire de septembre prochain a t-il indiqué. Enfin, le numéro un de l’exécutif du Haut-Uele qui prône le pragmatisme a annoncé l’itinerence pour se rendre compte des réalités de sa juridiction administrative et pousser en même temps l’exécution de grands travaux dont il a explicitement parler de finition de reconstruction de la RN 26 avant la fin de cette année, selon son credo.

Rufin ASEMANE