Insécurité en Ituri : la RN27(Goli-Bunia) coupée en deux.

Les forces vives du territoire de Mahagi ont lancé une série d’actions pour protester contre l’insécurité créée par la milice CODECO depuis mercredi 13 mai 2020.

Outre la levée de la barrière de péage de la Direction Générale des Recettes Provinciales de l’Ituri(DGRPI) et la menace de fermer toutes les frontières, ce jeudi 14 Mai ces jeunes appuient sur l’accélérateur.

La route nationale longue d’environs 180 km de Goli(frontière avec l’Ouganda) pour Bunia(chef-lieu de la province) est coupée de circulation par barricade de dos d’âne au niveau du quartier ADU à Mahagi-centre.

Les informations du média en ligne lecoqdelest.com renseignent que si le gouvernement ne rétablit par la paix au peuple Alur: victime de massacres, ces jeunes pensent fermer toutes les entrées et sorties de Mahagi suivi de l’incivisme fiscal.

Une autre source stratégique à rapporté au média précité que les anciens démobilisés réintégrés à la vie sociale semblent communiqués déjà entre eux pour voir les voies de sortie de cette provocation de la part des miliciens de CODECO sur Mahagi.

Toutes lss forces sociales appellent par ailleurs le pouvoir central à agir si vite.

Rappelons que ces derniers jours , la milice CODECO à attaqué les villages de la chefferie de Djukoth et peripheriques de Panduru. Ces assaillants pillent les biens, incendient les maisons et tuent des populations civiles en leur passage.

Lecoqdelest.net/la rédaction

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 21 =