Haut-Uele: « les critiques et tentatives de déstabilisation des institutions provinciales constituent une distraction qui énerve la population », dixit Ismaël Ebunze

Ismaël Ebunze, ministre provincial du plan, budget, portefeuille et investissements ainsi que les mines

Survolant les questions d’actualité dans la province au cours d’un point de presse revenant sur l’an un du Gouvernement Baseane Nangaa dans son secteur, le ministre provincial du plan, budget, portefeuille et investissements ainsi que les mines s’est félicité d’abord des réalisations enregistrées dans son ministère, notamment le climat des affaires impulsé par le Gouverneur Christophe Baseane Nangaa qui lui a permis le contact et l’identification d’un lot d’investisseurs (Onze au total), l’élaboration du budget 2020 du Haut-Uele estimé à plus 155 milliards de francs congolais en cours d’exécution et qui connait des soucis à cause de la pandémie de coronavirus, ce ministère a fait aussi le suivi du circuit de mise en oeuvre de nouveaux imprimés de valeur sécurisés pour la régie financière de la Province à t-il indiqué.

Revenant maintenant sur des questions d’actualité politique en Province, Ismaël Ebunze Magadi a qualifié les critiques, les tentatives de déstabilisation des institutions provinciales et autres agitations orchestrées par certains politiciens ainsi que la récente sortie médiatique de la société civile d’une distraction: « je note que les et fils de la Province du Haut-Uele ayant un mandat politique (élus ou nommés) se sont plongés dans une distraction qui étonne et énerve la population » a t-il fait remarquer.

Selon lui, la population connaît le niveau et l’expérience de chaque politicien. D’où il faut laisser au gouvernement provincial actuel terminer son mandat et attendre le confronter démocratiquement en 2023 par les élections. Et au sujet des critiques contre l’Exécutif CBN, Ismaël Ebunze a préféré répondre par des adages: « le chien aboie, la caravane passe », puis il a renchéri:  » on ne jette des cailloux que sur l’arbre qui porte des fruits ».

Le ministre Ebunze a fini par un appel: « les politiciens du Haut-Uele doivent s’unir et se surpasser pour bâtir la Province avec l’apport de chacun ».

Rufin Asemane

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =