Haut-Uele: la masse laborieuse du gouvernorat observe un mouvement de sit-in devant la Rawbank Isiro.

Cet après-midi, la ville d’Isiro, chef-lieu de province a connu un mouvement sans précédent marqué par le soulèvement de la masse laborieuse des agents œuvrant au gouvernorat du Haut-Uele. Rassemblés devant la succursale de la Rawbank/Isiro, ces derniers revendiquent auprès de la banque le payement de leurs salaires. D’après nos sources sur place, ce sit-in n’aura duré que d’une demi-heure; la très professionnelle police urbaine d’Isiro étant venue rétablir l’ordre entre les manifestants et la banque précitée. Certains acteurs qui requièrent l’anonymat parle d’une politisation des manifestants car le sit-in serait plutôt orienté directement vers le gouvernorat de la province, employeur de cette masse laborieuse.
De nos sources au sein de la Rawbank/Isiro nous apprenons que le refus de payer ces fonctionnaires est motivé par le fait que la province n’a pas encore envoyé l’argent pour créditer le compte des agents.
Notons que ce sit-in intervient pendant que la société civile forces vives, coordination urbaine d’Isiro alerte l’opinion quant aux prétendus déclassement des charrois automobiles, dépouillement des matériels mobiliers allant avec la spoliation des biens de la province par l’ancienne équipe du gouverneur sortant, le sénateur Lola Kisanga, qui en principe attend opérer la remise. A la rédaction orientalinfo.net, Me Héritier Mutupeke, coordonateur de cette structure d’appui à la démocratie a déploré un scandale déshonorant que frôle la province avant la remise et reprise entre le Dr Lola Kisanga et l’Hon. Christophe Baseane Nangaa.

Information que vous pouvez lire en cliquant sur ce lien

Antoine Munguetsoni

1 thought on “Haut-Uele: la masse laborieuse du gouvernorat observe un mouvement de sit-in devant la Rawbank Isiro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
16 + 9 =