Haut-Uele/Infrastructures : « Il n’ y a pas de conflit de délimitation entre l’assemblée provinciale et l’auditorat militaire », Hon. Hervé TUNDE TONGOLO

Trouver un terrain d’attente sur le problème de la délimitation de la concession de l’assemblée provinciale du Haut-Uélé et celle de l’auditorat militaire garnison d’Isiro, tel est l’objet d’une visite d’inspection de la délégation de l’assemblée provinciale, conduite par son vice-président, l’Hon. Hervé NDUTE TONGOLO ce mercredi 15 mai 2019 au chantier qui devra abrité le bureau définitif de l’organe délibérant du Haut-Uélé.

Se confiant à la presse locale, ce membre du bureau définitif de l’organe délibérant souligne qu’il n’y a pas de conflit de délimitation entre l’organe délibérant et cette institution judiciaire militaire, nonobstant quelques lacunes constatées dues au déficit de synergie avec les techniciens en la matière.

Satisfait de cette démarche prônée par l’Assemblée provinciale, l’auditeur de l’auditorat militaire, garnison d’Isiro, s’est par ailleurs dit préoccupé par l’obtention des titres en faveur de l’Office de l’auditorat et de son personnel. En présence de trois services techniques dont la division de cadastre, des titres immobiliers et fonciers ainsi que de l’urbanisme et habitat, les parties en présence se sont référées au plan d’implantation cadastral datant 1953.

Le vice-président de l’Assemblée provinciale et sa suite en ont profité pour se rendre compte de l’état d’avancement des travaux de la modernisation de bâtiment qui devra abriter définitivement l’organe délibérant du Haut-Uélé, travaux financés par l’exécutif provincial à la hauteur de 1. 537. 237,00$USD, révèle l’exécutif sorti.

Léon Mangbulu/leclimat-tropical.net