Haut-Uele/COVID19: Réunion d’évaluation du travail de l’équipe de riposte autour de Christian Pitanga

Le Vice-Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christian Pitanga Mangandro a réuni, ce jeudi, 10 août 2020 à Isiro, le comité provincial multisectoriel de lutte contre la COVID19 pour évaluer son travail sur terrain.

Dr Norbert Mandana, ministre provincial de la santé

Dans cette réunion, le ministre de la santé publique, Norbert Mandana a fait la présentation de la situation épidémiologique dans la province résumée par un cumul de 55 cas confirmés dont 47 guéris et 2 décès avec 6 cas sous-traitement dont 3 à Isiro et 3 à Watsa répartis sur 2 zones de santé représentant 6 aires de santé.

Le ministre de la santé a également révélé que 130 contacts sont suivis et 444 ont été déchargés tout en rappelant la nécessité de renforcer l’observance des mesures-barrières et de prévention contre la COVID19 avant d’annoncer l’arrivée, ce jeudi à Isiro, Gene Xpert pour l’analyse des échantillons de Covid-19 dans la province accompagné d’un expert de l’institut national de recherche biomédicale pour installation.

Après l’audition des rapports des commissions Prise en charge, Surveillance épidémiologique, Accompagnement psycho social, Prévention et Contrôle de l’infection Logistique, Communication et Laboratoire, le Vice-Gouverneur a exhorté les différents acteurs impliqués à redynamiser les travaux pour la prise en charge des malades en minimisant sa propagation dans la province avant de donner des directives dont le port obligataire des masques pour les malades et les prestataires, opérationalisation du centre de prise en charge, renforcement de la sensibilisation à travers les différents supports de communication.

Il faut rappeler que la province du Haut-Uele est frappée par la pandémie du coronavirus depuis le 20 juin dernier. Le Gouvernement Baseane Nangaa travaille avec un certain nombre des partenaires dont l’opérateur minier Kibali Gold Mine qui s’était engagé à débloquer environ 1,5 million de dollars américains en faveur de la République Démocratique du Congo dont 632 000 accordés au Gouvernement central, 488 000 les provinces du Haut-Uélé et Ituri et 380 000 au territoire de Watsa, le siège local de la multinationale canadienne.
Il faut signaler que la société KGM vient de mettre à la disposition de la province 5000 tests rapides COVID 19 et les autres équipements promis dans le cadre du don BARRICK devront suivre dont un appareil marque RANDOCK pour l’analyse des échantillons de COVID 19

Cellule de Communication/Gouvernorat

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 19 =