Haut-Uele: Christophe Baseane Nangaa deuxième et dernière round de son inspection de la province en territoire de Wamba.

C’est une marrée humaine qui attendaient Christophe Baseane Nangaa dans son wamba natal. Le Gouverneur est arrivé ce mardi en territoire de Wamba dans le cadre de sa tournée d’inspection dans l’arrière province.

Accompagné d’une forte délégation composée notamment des ministres de l’intérieur et celui des infrastructures; les membres du comité provincial de sécurité ainsi que quelques collaborateurs, le numéro un du Haut-Uele a fait son entrée triomphal au chef lieu du territoire en fin d’avant-midi.

Dans une allocution de circonstance tenue devant le bureau de l’administrateur de territoire, le Chef de l’exécutif provincial a commencé d’abord à remercier cette population par ailleurs électrice de l’ancien député provincial devenu Gouverneur pour le marque de confiance placée en sa personne avant de l’inviter à s’inscrire dans sa dynamique de changement basée sur la promotion des infrastructures, de l’agriculture et de la libre circulation des personnes et de leurs biens sur toute l’étendue de la province.

Pour ce faire, il a fait savoir à ses concitoyens du démantèlement par lui-même, de toutes les barrières illégales érigées sur les routes de sa province. Sur la route Isiro-Wamba-Nia-Nia par exemple, près d’une demi dizaines des barrières illégales ont été détruites voir tout simplement brûlées en sa présence car il tient à assainir le climat des affaires qui nécessite une quietude dans la province.

Arrivé dans la cité de Nia-Nia, en véritable infatigable, Christophe Baseane Nangaa a exhorté ses concitoyens à faire confiance aux autorités provinciales pour le relèvement du Haut-Uele.

Cette cité stratégique qui office de limite entre sa province et celle de l’Ituri devra de nouveau faire l’objet d’une transformation sans précédente après la conclusion des pourparlers entre les deux gouverneurs.

De ce fait, plusieurs projets ont été dévoilés à ce qui concerne notamment, l’électrification et l’urbanisation de la cité.

La fourniture en eau potable qui fait encore défaut dans la cité fait aussi partie des projets du nouveau gouvernement provincial.

Il faut rappeler qu’en sa sortie de la ville d’Isiro, sur Magambe, le numéro du Haut-Uele a surpris quelques membres du mouvement « Haut-Uele d’Abord» en plein chantier d’ouverture de la concession avec lesquels il s’est entretenu pendant une trentaine des minutes pour les exhorter à toujours travailler pour l’intérêt supérieur de la province.

Une dotation de 13 motos a été faite séance tenante à « Haut-Uele d’Abord» pour servir de mobilité aux chefs des cellules de cette structure qui inculque du jour au jour sa vision du pragmatisme, une structure avec laquelle il compte travailler pour l’entretien du réseau routier provincial après sa réhabilitation.

Pour pallier la difficulté de fonctionnement à laquelle est confrontée la structure, une enveloppe a été allouée aux équipes de terrain afin de leurs permettre de sélectionner procurer les équipements de travail.

Presse Gouvernorat/ Haut-Uele