Covid19 Haut-Uele : Libafar souhaite une prise en compte de Faradje par Kibali.

Lisanga ya Bana Faradje LIBAFAR, une association sans but lucratif regroupant les originaires du territoire de Faradje à travers une correspondance du 07 avril, dûment signée par son coordonateur nationale le Chef de travaux Léonard ADRUPIAKO MAMBAKO, demande une prise en compte du territoire de Faradje par la société Kibali Gold Mine dans la lutte contre le Covid19.

Tout en remerciant vivement cette société minière de multiples actions salvatrices en faveur de la communauté de Faradje notamment son apport significatif dans la lutte contre Ebola, le forage des bornes fontaines à Faradje… Et note avec satisfaction l’apport important de celui-ci dans la lutte contre le coronavirus tel que ventilé dans la lettre de référence BRCK/PDG/DMB/BEM/01-181/2020 du 02 avril 2020 relative à l’ensemble des mesures de soutien de Barrick à la RDC pour lutter contre le Covid19.

Par ailleurs cette Asbl précise selon cette correspondance que la manière cette ventilation de cet appui a été faite, a créé des frustrations au sein de la population dans le sens que Faradje n’était pas explicitement cité dans ladite lettre alors que Kibali y exerce des activités d’exploitation.

Quelques suggestions ont été formulées par LIBAFAR dans cette correspondance, d’abord de considérer son assistance pour le territoire de Faradje tout en indiquant clairement la quotité lui réservée puis qu’elle détient 60% des carrés miniers dans ladite localité, en suite de tenir compte des observations évoquées afin de promouvoir la paix sociale dans le rayon de son action, et enfin se référer au plan provincial de contingence sanitaire pour toutes action dans la lutte contre la pandémie de coronavirus.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 × 19 =